Rattrapage d’une photo bruitée

22 11 2009

Voici un billet sur le rattrapage d’une photo bruitée (dû à la faible sensibilité du capteur) au moyen des greffons Greycstoration et Warp Sharp sous The Gimp.

Pré-requis

Les deux greffons utilisés fonctionnent sous The Gimp 2.4 et 2.6.

Ce qui suit concerne une installation, une configuration et une utilisation sous Linux.

Installation de Warp sharp

Warp sharp est un script Scheme pour The Gimp.

Pour l’installer, récupérez le fichier warp-sharp.scm sur la page de son créateur et copiez-le dans le répertoire ~/.gimp-2.4/scripts ou ~/.gimp-2.6/scripts (en fonction de votre version de The Gimp et sous Linux, je ne connais pas le répertoire dans le cas d’une installation Windows ou MacOSX).

Si The Gimp est déjà en train de tourner, il faut actualiser les scripts : menu Filtres → Script-fu → Actualiser les scripts (sous Gimp 2.6).

Le greffon est désormais accessible depuis le menu Filtres → Amélioration → Warp sharp.

Installation de Greycstoration

Greycstoration est un greffon écrit en C pour The Gimp.

Pour l’installer, récupérez l’archive Zip sur la page de Greycstoration, et copiez uniquement le fichier GREYCstoration_gimp_pc_linux ou GREYCstoration_gimp_pc_linux64 (en fonction de votre Linux) dans le répertoire ~/.gimp-2.4/plug-ins ou ~/.gimp-2.6/plug-ins (en fonction de votre version de The Gimp).

Assurez-vous que le fichier dispose des droits d’exécution (chmod 700 GREYCstoration_gimp_pc_linux).

Contrairement aux scripts Scheme où un redémarrage de Gimp n’est pas nécessaire, vous n’y couperez pas pour Greycstoration.

Le greffon est désormais accessible depuis le menu Filtres → Amélioration → GREYCstoration…

Procédure suivie

Voici la procédure :

  • Nettoyage.
  • GREYCstoration :
    • Interpolation type : Runge-Kutta,
    • Patch-Based : coché,
    • Patch size : 7,
    • Sigma-p : 13,1,
    • Sigma-s : 22,3,
    • Lookup size : 22,
    • Approximation : décoché,
    • Number of iterations : 1.
  • Duplication du calque principal.
  • Warp sharp sur le calque nouvellement créé :
    • Edge detection : 7,0,
    • Rayon du flou : 2,0,
    • Bump depth : 4,
    • Displace intensity : 3,0.
  • Ajout d’un masque de calque Noir (transparence totale).
  • Utilisation du pinceau et de la couleur blanche sur le masque de calque pour déflouter les bords.

Note :

  • Les paramètres utilisés pour GREYCstoration le rendent TRÈS lent ! Plusieurs minutes sur un Q9550…

Résultats

Voici un avant-après :

Avant/Après

Avant/Après

Zones nettoyées

Zones nettoyées

Le nettoyage a été léger.

Sur la vignette de droite, vous pouvez voir les zones corrigées entourées en jaune.

C’est le genre de retouches que j’aime bien, permettant de corriger des éléments disgracieux qui nuisent, à mon avis, à la lecture de la photo.

Après le nettoyage, vient l’application du filtre GREYCstoration.

Les réglages donnés le rendent très lent mais le résultat le justifie (si vous me donnez les paramètres d’un autre filtre permettant d’obtenir le même résultat plus rapidement, je suis preneur😉 ).

Pour vous en rendre compte, l’image ci-dessous est un zoom du centre du cœur (le logo du Don du Sang).

Comparaison des différentes étapes

Comparaison des différentes étapes

Sur la gauche vous avez un agrandissement des 3 principaux stades.

Le premier stade correspond à l’image original dans laquel on peut aisément distinguer le bruit.

Au deuxième stade, GREYCstoration a été appliqué, ainsi qu’un correction des courbes pour éclaircir le tout.

Au troisième et ultime stade, Warp sharp a été appliqué.

Il se trouve que l’exemple donné met en avant un bon résultat du couple GREYCstoration/Warp sharp.

Mais Warp sharp peut avoir des effets non voulus. C’est pour cela que j’ai utilisé le principe du calque qui permet de ne garder du résultat de Warp sharp que ce qui nous intéresse.

Téléchargement

Comme on ne peut pas tout mettre sur une page web, je vous propose de télécharger les photos dans leur taille originale au format XCF :

Pour rendre les fichiers plus légers, j’ai utilisé une compression lzma. Un “sudo apt-get install lzma” vous permettra de l’installer sous Ubuntu et de pouvoir les décompresser depuis Nautilus.

De plus, ce sont des fichiers XCF : il vous faudra The Gimp pour pouvoir les lire.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :