Atelier typographique, impression de cartes de visite

30 05 2009

Samedi matin, je suis allé faire un tour au Centre d’Histoire Sociale, Expotec 103 à Rouen. J’ai fait un tour rapide de l’atelier typographique et j’en ai ramené des photos et de la vidéo

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, le Centre d’Histoire Sociale de Haute-Normandie est une association qui récupère, restaure et remet en état de marche (quand c’est possible) du matériel industriel de la région.

Ce n’est pas un musée, ce n’est pas une usine et c’est les deux à la fois ! Un musine, peut-être ?

Et dans ce musine, l’association a restauré tout un atelier typographique.

Panneau de l’atelier typographique

Panneau de l’atelier typographique d’Expotec 103

L’atelier typographique

L’atelier typographique dispose de plusieurs presses, d’une linotype et d’un massicot mais ce qui nous intéresse est une presse Heidelberg de 1950/1960.

Atelier typographique

Atelier de typographie d’Expotec 103

Sur la photo, on peut découvrir un panoramique de l’atelier de typographie :

  • à gauche, une presse,
  • au milieu, une presse qui date de 1792 !
  • à droite, l’établi sur lequel les plombs sont fixés dans les cadres.

Laurent Larsonnier, bénévole au CHS et imprimeur de métier, travaillait sur des cartes de visite.

Laurent et l’Heidelberg

Laurent Larsonnier vérifiant une carte de visite

L’impression des cartes de visite

Pour des cartes de visite, le nombre de caractères est faible, on peut donc se passer de la linotype. Cela veut dire qu’il faut caler les caractères dans un cadre qui sera ensuite fixé sur la presse.

La vidéo donne un aperçu de la manipulation :

La réalisation des cartes se déroule comme suit :

  • préparation du cadre : l’équivalent de Word mais tout à la main😉
  • installation du cadre dans la presse,
  • application de l’encre noire sur les rouleaux,
  • placement des cartes vierges dans le réservoir gauche,
  • lancement de l’impression,
  • récupération des cartes imprimées dans le réservoir droite.
Laurent et l’Heidelberg

Encrage des rouleaux

Fonctionnement de la presse Heidelberg

Comme vu sur la vidéo :

  1. une carte vierge est séparéee du lot par un bras à ventouses,
  2. la carte est saisie par une pince (il y a deux pinces solidaires qui tournent autour d’un axe),
  3. les rouleaux encreurs sont pressés contre le cadre afin de l’encrer,
  4. la carte est placée devant le cadre,
  5. elle est pressée sur le cadre,
  6. elle est sortie par la pince,
  7. la carte est finalement déposée à droite.

Actions

Information

2 responses

27 06 2009
Linotype « Le blog de Zigazou

[…] sont ensuite transmises à l’imprimeur. Elle peuvent notamment être utilisées dans une presse Heidelberg. Lignes […]

11 12 2009
vista

j’ai appris plein de choses, merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :