L’égalité, c’est pas gagné

22 05 2009

Profitant de la pause du déjeuner, j’ai accompagné Luis dans un magasin de jeux vidéo, à la recherche d’un Resident Evil 5 pas cher que jamais il ne trouva…

Mes yeux vagabondaient sur les jeux pour Nintendo DS lorsque je suis tombé sur la série logicielle à destination des petites filles : Léa passion.

Léa passion est une série de jeux vidéo d’une quinzaine de titres éditée par Ubisoft (désolé, il n’y en a que 14 sur la mosaïque).

15 titres

14 titres de Léa passion

14 titres de Léa passion

“Léa passion : une passion, ça se partage”, nous informe le site de Léa passion.

Voici donc les passions des petites filles :

  • Sociales/intérieur :
    • bébés,
    • baby-sitter,
    • mariages de rêve,
    • cuisine,
    • décoration,
    • secrets de fille,
  • Métiers :
    • chef 3 étoiles,
    • médecine,
    • vétérinaire
    • maîtresse d’école,
    • star de la pop,
  • Sport :
    • danseuse étoile,
    • gymnastique,
    • patinage.

Si vous ne trouvez pas les chevaux, c’est normal, il faut changer de série et aller chercher bonheur chez Alexandra Ledermann.

Il paraît qu’on trouve plus de femmes que d’hommes à s’occuper des chevaux. C’est Bartabas qui le dit, alors de passage à Rouen en mai 2009.

Il était venu parler de son futur spectacle qui aura lieu à l’intérieur de l’abbatiale Saint-Ouen.

C’est étrange cette attirance des femmes pour les équidés, faudra que je me penche sur ce cas😉

Ça voudrait changer…

Revenons sur Léa passion. Je me rappelle de la campagne française “C’est technique, c’est pour elle” des années 1990. Si j’en crois le net, elle n’aurait pas été couronnée de succès. En regardant les pochettes, je me dis qu’effectivement, ça n’a pas beaucoup bougé de ce côté-là.

À quelques exceptions près, ce sont toutes des passions qui sont “dites” féminines depuis longtemps. Oui, il faut ajouter “dites” car on est tous plus ou moins d’accord pour dire qu’il n’y a pas de raison qu’elles ne soient que féminines.

2 problèmes à régler

Mais si la raison y est, le cœur a encore du chemin à faire.

Il y a 2 problèmes à régler pour en sortir :

  • se débarrasser du sempiternel “l’œuf ou la poule ?” : si Ubisoft sort ces titres, c’est parce qu’ils vont bien se vendre, alimentant alors une certaine image de la féminité,
  • la certaine image de la féminité : on l’hérite de nos parents et de la société et nous la transmettrons un peu modifiée à nos descendants.

Je suis quand même une fille !

Concernant l’image de la féminité, j’ai toujours été intérieurement choqué par la phrase : “Je suis quand même une fille !”. On me l’a balancé à plusieurs reprises. Par exemple, en parlant littérature, en me décrivant ses genres préférés et en précisant sur certains ce fameux état de fait.

Le billet “Suis-je une vraie fille ?” sur le blog derbies-vintage de Clémence en est une bonne illustration. Il y a aussi le début du billet “desfois je suis une fille…” sur le blog On dirait la mer… de Lilly.

C’est bon, c’est pas la peine de préciser !

Ce “Je suis quand même une fille” a 2 sens pourtant opposés :

  • je revendique de pouvoir me comporter ainsi (comme une fille),
  • je m’excuse de me comporter ainsi (idem).

Changer les schémas

Si la société veut vraiment aboutir à l’égalité homme/femme (le veut-elle vraiment ?), il va falloir changer les schémas classiques que l’on inculque à nos enfants dès leur plus jeune âge.

Mais même avec la meilleure volonté, cela ne sera pas facile. Il y a une inertie, une résistance au changement que chacun possède en lui et qui surprendrait même les plus féministes d’entre nous.

Lectures

Si vous ne l’avez pas lu, je vous recommande Le complexe de Cendrillon de Colette Dowling.

Ça vaut ce que ça vaut, elle a tendance à répéter la même chose plusieurs fois mais l’idée générale est pas mal.

Il y a aussi l’excellent Deuxième sexe tome 1 et tome 2 de Simone de Beauvoir pour ceux qui ne l’auraient pas lu.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :